A propos

Déborah est un diable qui sort de sa boîte. Diable par ses envies et son énergie contagieuse, dans sa boîte car elle cultive la timidité en chef d’œuvre et cogite chacune de ses sorties pour millimétrer ses apparitions.

Formée au Conservatoire National de Strasbourg où elle digère du répertoire classique avec Marie Madeleine Sigward. Elle se plonge par la suite corps et harpe dans les plaisirs celtiques puis balkaniques et méditerranéens par des rencontres telles, Elisa Vellia ou Antoine Köehl.

Julien Doré la propulse sur scène pour une première partie. Elle y présente ses compositions extraites de son premier album solo : Micha. Puis ce sont les pavés des trottoirs de la rue qui lui servent de piste avec un duo circassien, aux côtés d’Alexis Rouvre, dans « Entre-Cordes », création qui depuis 2019 parcourt les cours européennes de renom.

Depuis lors elle explore la narration « harpistique » auprès de Gildas Puget…avec qui elle cumule complicité et formation pour entrevoir la naissance de son premier « seule en rue » aux accents de « Harp’ Tuning » !